Bien planter




 
La plantation 
 

 


Que vous plantiez un sujet en conteneur, en motte ou racines nues, pour assurer la bonne reprise de la plante, réalisez la plantation dans de bonnes conditions.
 
Les bonnes conditions de plantation
 
1° Préparation du végétal
 

> La taille.

Une taille est souvent nécessaire (indispensable pour des sujets à racines nues) au moment de la plantation. Demandez nous conseil au moment de la livraison.
 

> Le stockage.

Attention à ne pas stocker à l'air libre les végétaux à racines nues. Protégés les racines avec une bâche ou une couverture ou abritez les végétaux dans un local non chauffé.
Si le stockage est supérieur à 72 heures, il est nécessaire de jauger les plantes.
Les sujets en conteneur peuvent sans problème attendre à l'extérieur, suivant la période, l'arrosage quotidien des pots est indispensable.
 

2° Creuser le trou de plantation
 

> Réaliser le trou.

Il doit être assez large et profond pour accueillir la motte ou pour que les racines s'étalent si la plante est racines nues. Cette opération peut être faite quelques jours à l'avance.
 

> Ameublir et enrichir la terre.


Une fois le trou creusé, retourner la terre du fond du trou sur une  hauteur de bêche pour faciliter l'implantation  des racines. Mélanger un amendement organique à la terre (Biofertil) pour l'enrichir et apporter à la plantes les éléments nutritifs nécessaires à sont développement.

 
3° Réaliser la plantation
 

> Pour une plante en conteneur :

Retirer le pot, au besoin découper le et déposer la motte dans le trou de plantation. Veiller à ne pas l'enterrer trop profondément, le haut du terreau doit correspondre au niveau du sol. Bien ramener la terre autour de la motte, sans trop tasser mais en veillant à ne pas laisser de bulle d'air.
 

> Pour une plante en motte :

Mettre la motte en place dans le trou. Veiller à ne pas l'enterrer trop profondément, le haut de la motte doit correspondre au niveau du sol. Bien ramener la terre autour de la motte, sans trop tasser mais en veillant à ne pas laisser de bulle d'air. Défaire le nœud de la tontine et éventuellement de la coque métallique. Ne pas chercher à enlever la tontine et la coque métallique, elles seront rapidement dégradées dans le sol. Ramener la terre autour de la motte sans trop tasser.
 

> Pour un végétal à racines nues :

Positionner la plante dans le trou en veillant à placer le collet au niveau du sol. Bien étaler les racines. Ramener la terre au pied du végétal et tasser légèrement avec le pied sans insister.
 
4° Arroser copieusement
 

> Pour terminer la mise en place, réaliser une cuvette en terre autour de la plante pour faciliter un premier arrosage copieux qui représente la meilleure façon de tasser et mettre en place la terre autour des racines ou de la motte.
 
5° Entretien
 

> Tuteurage.

Le tuteurage est indispensable lors de la plantation d'un arbre tige ou d'un gros conifère (le système racinaire n'est pas assez développé pour résister au vent). Le tuteur maintiendra l'arbre droit pendant deux à trois saisons de végétation, jusqu'à ce que les racines soit suffisamment développées pour résister au vent. Plusieurs systèmes de tuteurage existent, demandez nous conseil pour choisir le mieux adapté en fonction de la plantation que vous réalisez.
 

> Eviter l'installation des mauvaises herbes qui concurrencent les plantations.

Pour lutter efficacement contre les mauvaises herbes, penser à pailler le sol au pied des plantations. Plusieurs techniques existent. Le paillis peut se présenter sous forme de toile tissée à installer avant plantation, ou sous forme de différents matériaux biodégradables à épandre, comme les écorces de pin et la pouzzolane.
 

> Arrosage.

La première année, l'arrosage est primordial, des apports d'eau réguliers doivent être faits. S'il ne pleut pas, arroser copieusement et régulièrement les plantations, à raison d'un apport hebdomadaire. Préférer un arrosage copieux à plusieurs petits arrosages. En cas de période très sèche (Juillet Août) réaliser 2 à 3 arrosages hebdomadaire.
 
 

La principale erreur que nous rencontrons, est une mis en place trop profonde qui ne permet pas aux racines de respirer. Une plante doit être installée au même niveau que celui où elle était en pépinière.
Que vous plantiez un sujet en conteneur, en motte ou racines nues, les techniques diffèrent, mais dans tous les cas vous assurerez la bonne reprise de la plante si vous réalisez sa plantation dans de bonnes conditions.

 

© PEPINIERES COTTE - 2018